Manifestation anti-nucléaire du 19 février à Suginami Tokyo

Ambiance carnavalesque à la manifestation anti-nucléaire de Suginami, à Tokyo

« Ce dimanche 19 février 2012, les rues de Suginami (préfecture de Tokyo, Japon) étaient à la fête. Une fête où prédominait le jaune, la couleur des partisans antinucléaire. A la suite de l’appel à la manifestation lancé par l’association des habitants de Suginami, 5000 japonais se sont réunis pour défiler ensemble au son des guitares, tambours et autres instruments pour protester contre le nucléaire dans le but d’en sortir, et pour dénoncer la mauvaise gestion de l’accident de Fukushima par le gouvernement.

 Manifestation antinucléaire suginami tokyo

 Presque tout le monde avait un élément jaune sur lui, ne serait ce qu’un brassard aux couleurs vives.

 

Les gens ont commencé à se rassembler au parc de Sanshi no mori. Puis, le défilé s’est déroulé dans le calme et la bonne humeur, les gens marchant à la suite de la voiture qui portait les musiciens. La manifestation a fait le tour du quartier du métro Higashikoenji avant de s’enfoncer plus profondément dans le sud de Suginami où j’ai finalement abandonné le cortège. J’ai eut le temps de voir défiler trois groupes, un de musique folklorique, un trio guitare, flûte traversière et chant dont je n’ai malheureusement pas compris les paroles et enfin un groupe endiablé jouant de la batterie et de la guitare électrique.

 

Manifestation antinucléaire suginami tokyo

Une voiture portait les différents groupes de musique. Ici le groupe de musique folklorique. A ne pas confondre avec l’autre voiture, celle en arrière plan, chargée de policiers.

 

 

L’évènement était bien encadré par la police. Il devait y avoir un représentant de l’ordre pour 5 personnes, tous en posture sur les côtés du cortège, pour canaliser la foule en un rectangle parfait. Ceux qui dépassaient d’un côté ou de l’autre étaient invités à revenir dans le groupe, tandis qu’une voiture de police, à la tête du cortège, surveillait le défilé pour qu’il ne gène pas la circulation. L’arrière du cortège était fermé par quatre cars de police.

 

Manifestation antinucléaire suginami tokyo

La police aussi était au jaune, mais pas pour les même raisons.

 

Toutes les générations rassemblées autour d’une même volonté: sortir du nucléaire

Les participants au cortège formaient une foule bigarrée. Jeunes, moins jeunes, de tous les styles vestimentaires, de toutes classes sociales confondues… Il y avait des punks aux cheveux teints en rose ou jaune, des babas cools bohèmes, des étudiants engagés, des personnes déguisées, des enfants accompagnants leurs parents, des lycées, des retraités. La vaste majorité des gens était habillée de manière classique. Pendant le cortège, deux couples d’allemands ont rejoint le défilé, dont une mère avec sa poussette. Certains habitants du quartier nous encourageaient devant leurs boutiques en brandissant des pancartes « No nuke », d’autres en saluant le défilé du haut d’une passerelle pour piétons.

suginami protestation contre le nucléaire et la mauvaise gestion de fukushima

protestation suginami de japonais contre le nucléaire

J’ai suivi la manifestation pendant une heure et demie. Avant de repartir sur le chemin du métro, j’ai regardé le défilé s’enfoncer encore plus profondément dans les rues de Suginami, sous les encouragements du chanteur à la guitare électrique qui hurlait « Usotsuki ! » (menteurs) dans sa chanson. J’imagine que cette dernière composition était destinée aux membres du gouvernement et de TEPCO. Je suis ensuite rentré chez moi en gardant une bonne impression de cette manifestation.

Même si pour le moment il s’agit de manifestations ponctuelles qui s’organisent ça et là au Japon, nombreux sont ceux qui s’inquiètent et se posent des questions sur le devenir du pays, la politique énergétique, et sur les conséquences du nucléaire de l’après Fukushima.

Bientôt, le Japon aura arrêté tous ses réacteurs, espérons que le jaune devienne la nouvelle couleur de l’espoir, et reste pour longtemps dans le paysage du soleil levant. »

Propos relaté par Janek Hyzewicz, correspondant Kibô-Promesse actuellement basé à Tokyo.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Merci de partager pour soutenir le Japon et la diffusion de l'information !

Related posts:


 

2 réponses à “Manifestation anti-nucléaire du 19 février à Suginami Tokyo”


Laisser un commentaire


contribution de solidarité

Aidez-nous pour que nous puissions continuer à vous informer et à nous battre pour défendre les victimes de 3/11 au Japon.  

Newsletters

Pour modifier vos informations ou pour vous désinscrire: cliquez ici.

La boutique


Nous soutenons

badge-cmrs

Citizen's Radioactivity Measuring Station

 
badge-kodomo-fukushima

Fukushima Network for Saving Children from Radiation

 
logo-criirad

 
47-project

Facebook


Twitter


Partenaires solidaires

badge-dozodomo

Dôzo dômo

 
badge-dozodomo

Japonation

 

Visibilité sur la toile

Wikio - Top des blogs - International




bottom